PotentialDys
Afin que l'école soit un lieu d'épanouissement pour les élèves à besoins éducatifs particuliers

Enfants atypiques

Les élèves définis comme "atypiques" sont des enfants ou adolescents qui présentent des différences cognitives qui les caractérisent. Certains d'entre eux présentent des difficultés scolaires en raison de leurs modalités neurocognitives très spécifiques (DYS, HP, ASPIE, TDAH...). Leur intelligence préservée (absence de déficience mentale) leur permet une pleine conscience de leurs difficultés d'adaptation scolaire. Leurs caractéristiques neurologiques les distinguent de la majorité des enfants de leur classe d'âge.

L'Education Nationale rappelle aux enseignants dans sa dernière circulaire du 8 août 2016 que "Le droit à l'éducation pour tous les enfants, qu'ils soient ou non en situation de handicap, est un droit fondamental. Ce droit impose au système éducatif de s'adapter aux besoins éducatifs particuliers des élèves."

La mise en évidence des conséquences au plan des apprentissages de ces besoins éducatifs particuliers est incontournable pour espérer pouvoir y remédier.  Cette mise en exergue du lien de causalité entre difficultés scolaires et particularités neurocognitives renseigne les accompagnants, qui, mieux éclairés sauront mieux guider les élèves vers leur progrès .

A travers cette rubrique consacrée à la description des différentes particularités des troubles cognitifs et de la précocité qui peuvent poser probléme, vous pourrez comprendre comment fonctionnent ces enfants atypiques en difficulté.

Il est prudent de préciser que cette rubrique, informative et générale, ne se prétend aucune ambition diagnostique.
Aussi,
- si vous êtes parent et qu'aucun diagnostic n'a été posé, il reviendra aux professionnels de santé de le faire. Le premier interlocuteur, souvent le généraliste, peut vous adresser vers un othophoniste, un psychologue voire un psychiatre.
- si vous êtes enseignant, vous pourrez informer l'infirmière de votre établissement de ce que vous aurez remarqué en lien avec ces différentes caractéristiques. C'est elle ou le médecin scolaire qui saura le mieux aborder le sujet avec les parents.  

Chaque enfant est unique, aucun n'aura tous les symptômes de ce qui est décrit dans la liste de cette rubrique. De plus un enfant peut très bien cumuler les troubles cognitifs et/ou être précoce. En cas de précocité, l'enfant va bien souvent compenser ses troubles cognitifs s'il en a. Cela rend plus difficile l'identification chiffrée. Un trouble cognitif se manifestera nécessairement dans les résultats d'un test psychométrique (test du QI) et le profil témoignera des forces et faiblesses spécifiques.

Ces capacités seront à mettre en perspective avec d'autres éléments de compréhension tout aussi importants pour dessiner une esquisse de profil fonctionnel de l'enfant en situation d'apprendre.

Il est donc indispensable de ne pas prendre les éléments cliniques séparément mais dans leur ensemble et leurs intrications. Deux individus n'auront jamais les mêmes caractéristiques, on ne peut donc faire de généralités.

Il est à noter que si les enfants sont précoces, ont un TDAH, ont des troubles Dys ou s'ils sont ASPIE, ils peuvent avoir une hypersensibilité qui les surexpose au regard de l'autre et complique souvent les relations interpersonnelles... Surtout lorsque leur problématique n'est pas ou partiellement comprise.